FESTIVALS DE MUSIQUE ACTUELLE EN EUROPE : INDÉPENDANCE ET CONCENTRATION

Table ronde organisée dans le cadre du festival Les Rencontres Trans Musicales de Rennes.

Heure et lieu : Le vendredi 9 décembre – Le 4BIS, Rennes.

Présentation : Face à des menaces qui ne cessent de s’accroître pour le secteur, plus d’une centaine de festivals adhérents du SMA ont décidé de lancer le 4 avril dernier la campagne Vous n’êtes pas là par hasard, afin d’informer et d’alerter sur le contexte préoccupant qu’ils traversent, entre concentration économique et concurrence accrue, inflation des dépenses artistiques et techniques, financements publics en berne ou encore nouvelles règlementations très difficiles à assumer. Cette campagne a été récemment alimentée par une nouvelle cartographie élaborée par Matthieu Barreira et intitulée « Festivals de musiques actuelles en Europe : qui possède quoi ?« . Édifiante, cette cartographie montre qu’en Europe, les festivals sont bel et bien des cibles pour des multinationales privées et industrielles. Prise de participations, rachat, création ex nihilo, duplication d’évènements…, les stratégies qui permettent à ces groupes de capitaliser sur les évènements ne sont pas sans effet sur la diversité artistique. Comment la préserver ? Quelle régulation possible pour ces dynamiques ? C’est ce dont nous débattrons pendant cette table ronde.

Intervenant·es :

  • Matthieu Barreira, auteur de la cartographie des opérateurs privés dans les musiques actuelles,
  • Stéphane Krasniewski, vice-président du SMA et directeur du festival Les Suds à Arles,
  • Armando Ruah, coordinateur de ACCES – Asociacion de salas privadas de musica en directo.
  • Corinne Sadki, conseillère Europe et Égalité femmes-hommes au CNM.

Modération : Audrey Guerre, coordinatrice du réseau européen Live DMA.